Accueil > Tutos & conseils > Bien débuter dans le bricolage !

Nous avons tous déjà senti ce désir brulant au creux de nos mains en regardant une vidéo où l’on voit une personne fabriquer ou transformer un objet. Je suis sûr que ce désir est monté lorsque vous avez regardé la vidéo de fabrikable nous transformons un meuble de salle de bain en table basse à plateau relevable ! La vidéo dure une dizaine de minutes mais si vous voulez la version courte vous pouvez lire l’article sur le blog fabrikable à ce sujet.

Je récapitule la situation, on est devant l’ordinateur ou devant un bouquin, on a encore jamais trop bricolé et on se demande par où commencer, quels outils achetés, à quel projet je peux me mesurer… On va vous aider à répondre à ces questions !

Les étapes pour se mettre au bricolage

Par où commencer ?! Par le début j’ai envie de vous dire mais ça ne devrait pas vous surprendre, au mieux vous esquisser un sourire en coin en lisant cette phrase, au pire vous quittez la page parce que je m’étale un peu trop sans répondre à la question.

Vous voulez vous lancer, vous avez quelque chose que vous voulez fabriquer ou transformer mais vous ne savez pas en quoi, ni avec quoi. Ou vous avez simplement envie de faire de vos mains et vous cherchez le point de départ… On en parle !

Première étape, définir le projet et ce dont j’ai besoin !

Avant de vous lancer dans un projet manuel, il faut d’abord vous poser la question : qu’est-ce que je vais bricoler ? Qu’est-ce que je veux construire ? Si vous avez envie de transformer un vieux meuble que vous avez déjà, essayez d’avoir déjà une idée du rendu et de l’aspect final du meuble (dans les grandes lignes). Cela vous permettra de savoir un peu plus précisément de quoi vous aurez besoin et de la difficulté de votre projet manuel avant d’entreprendre ! Si vous souhaitez fabriquer quelque chose de toute pièce, même exercice ! L’objectif est d’avoir une idée plutôt précise et définie de la finalité de votre construction ou de votre projet bricolage pour savoir où et comment y parvenir ! Cela évite également les changements de plans et surprises qui peuvent parfois freiner la réalisation de votre projet.

Pour vous donner un exemple concret, j’ai construit ma table basse parce qu’on m’a donné 2 meubles muraux de salle de bain qui allaient finir à la déchèterie. Lorsque je les ai récupérés je n’avais aucune idée de ce que j’allais faire avec. Je me suis arrêté dans chaque pièce de mon appartement en me demandant de quoi j’avais vraiment besoin : une table de chevet pour la chambre, un meuble à chaussure dans l’entrée et une table basse dans le salon. Je me suis arrêté sur la dernière parce que je rêvais d’avoir une table basse avec plateau qui se relève depuis quelques mois et je ne savais pas par où commencer. Lorsque j’ai reçu, par hasard, ces meubles j’avais le point de départ du projet table basse.

fabrikable vous guide pour transformer vos meubles !

J’ai eu envie de faire un tuto sous forme de vidéo et d’un article parce que chez fabrikable nous cherchons à promouvoir le partage de connaissances entre celles et ceux qui savent faire et celles et ceux qui veulent savoir faire. fabrikable c’est apprendre ensemble à faire soi-même ! J’espère que cet article vous aidera à bien démarrer vos projets bricolage. L’activité de fabrikable me donne l’opportunité de rencontrer des artisanes et artisans avec des savoir-faire différents. À chaque fois que je rencontre un nouvel artisan j’ai envie de me lancer dans un nouveau projet bricolage. Nos artisan.e.s viennent de tous horizons et proposent des ateliers, cours et stages autour du bois, textile, métal, pierre et même le verre ! Forcément, j’ai du mal à suivre…

2ème étape : définir et rassembler le matériel nécessaire

Revenons à nos moutons, j’ai commencé par des recherches sur internet pour comparer le prix des tables basses neuves avec un plateau qui se relève. Le modèle le moins cher que j’ai trouvé est à 70€, et ça monte à plusieurs centaines d’euros en fonction des matériaux, de la technologie et du design. 70€ ce n’est pas cher mais je voulais la faire moi-même, je ne craque pas et continue mes recherches pour voir les différents matériaux dont je vais avoir besoin. Je fais une petite liste de course avec tous les matériaux dont je vais avoir besoin et tous les outils et je coche les lignes en fonction de ce que j’ai et ce que je dois acheter. Pour ce qui est des pieds de ma table basse, j’ai choisi le modèle en fonction du prix, de la taille et du design qui est très sympa, à mon goût. L’objectif était de m’en sortir financièrement moins cher que si j’achetais une table basse sur internet. Objectif réussi, et en prime mon regard brille à chaque fois que je regarde et que j’utilise ma table au quotidien.

Étape 3 : choisir les bons outils

La perceuse-visseuse est l’outil indispensable pour commencer à bricoler chez soi. C’est un outil 2 en 1 qui ne prend pas trop de place et qui permet de réaliser de nombreux projets, même en appartement. J’ai choisi le coffret Metabo parce qu’il était le meilleur en termes de rapport qualité-prix, selon moi. Il est composé d’un compartiment supérieur qui comprend beaucoup d’embouts, mèches et autres outils indispensables comme le mètre ou les clés Allen. Ça fait plusieurs mois que je l’utilise et je n’en suis pas déçu.

Pourquoi ai-je acheté une perceuse-visseuse et pas une perceuse et une visseuse ? C’est une bonne question !

Je ne voulais pas avoir 2 machines différentes quand je peux tout avoir dans une seule. Ça prend plus de place et je n’utilise pas assez ces outils pour avoir des besoins très spécifiques au point d’en acheter une de chaque. Je reconnais que d’avoir 2 machines peut être un gain de temps lorsque l’on doit percer puis visser. Avec une seule machine il faut changer d’embouts à chaque fois mais ça ne me dérange pas.

La scie est très importante, en appartement le choix va très vite se porter sur la scie sauteuse qui est assez mobile et facile d’utilisation. Le problème de la scie sauteuse est que, pour débuter, il est difficile de couper droit. Je ne compte pas le nombre de planches pas droites que j’ai dû raboter et poncer pour éviter de tout recommencer.

La scie circulaire est une bonne option mais prévoyez un budget un peu plus conséquent pour cet outil. En général, la scie circulaire est vendue avec des rails qui se place parallèlement à votre axe de coupe pour venir fixer la scie et permettre une coupe bien droite.

Les outils indispensables pour bricoler

Aujourd’hui il y a de nombreuses associations, MJC, tiers-lieux dans lesquels on peut emprunter des outils de façon ponctuelle. Je n’ai pas (encore) de scie et pour m’assurer de couper droit je suis allé dans une MJC où j’ai découpé à la scie circulaire. Certains des ateliers et stages proposés sur fabrikable se déroulent dans des tiers-lieux ou des espaces dédiés dans lesquels des outils sont mis à disposition pour faire de ses mains.

Les tréteaux sont, à mon humble avis, l’un des matériaux indispensable du bricoleur, si l’on n’a pas la place d’avoir un établi ! Fidèles compagnons, ils vous vont soutenir dans tous vos projets. Les tréteaux sont top parce qu’ils se rangent facilement et, en appartement, c’est important. Ils peuvent s’installer n’importe où et se déplacer facilement vu qu’ils sont très légers. Les traiteaux sont également essentiels pour la posture ! Il faut bricoler à la bonne hauteur pour éviter se faire mal au dos , se fatiguer, et se décourager. Vous pourrez trouver des s tréteaux de toutes sortes pour choisir ceux qui vous conviennent : plastique, bois, réglables et non réglables etc… À vous de voir en fonction de vos besoin. De simples tréteaux en bois peuvent faire l’affaire pour démarrer.

Les serre-joints ou pince à ressort sont importants si vous travaillez sur des morceaux ou planches de bois que vous voulez fixer aux tréteaux ou à votre établi. Ils vont éviter que votre installation ne bouge dans tous les sens lorsque vous percez ou vissez. Si on est seul.e, c’est indispensable !

Étape 4 : faire un plan et se lancer dans la construction !

Avant d’attaquer la fabrication, vous pouvez commencer à faire des plans. Pas besoin de sortir la tablette graphique et faire un prototype en 3D sur l’ordinateur. Sortez une feuille et un crayon et décomposez le meuble, notez les mesures de chaque planche, des différents éléments à assembler, définissez les trous qui sont à faire et assurez-vous d’avoir les bonnes vis, à la bonne taille, préparez votre matériel, centralisez tout ce dont vous aurez besoin, tout doit être accessible et à portée de main !

Plus la préparation est longue et plus vous évitez les erreurs quand vous allez commencer, ce n’est pas une science exacte bien sûr mais j’en ai souvent fait les frais. Il m’est arrivé de me lancer la tête la première dans mon projet parce que : plus rapide, la flemme, pas besoin, puis d’enchainer les erreurs et perdre énormément de temps à essayer de les rattraper. Facile à dire mais pas à faire vous dites-vous sûrement.

Ce que je fais c’est qu’avant de percer, visser, scier… je prends 4-5 secondes pour me demander pourquoi je perce, visse ou coupe ici. Je perce parce que je veux insérer une vis qui va lier les 2 morceaux, est-ce que mes 2 morceaux sont bien alignés ? Je vérifie… Dès que c’est clair dans ma tête, j’agis, ça m’a déjà évité pas mal d’erreurs ! Le bricolage est parfois assez répétitif, on est très concentré au début puis au fur et à mesure on lâche prise, on se déconcentre, on se trompe et on s’énerve. Mis à part pour les observateurs qui, en général, trouvent ça très drôle, mais il n’y a pas de quoi rire ! C’est arrivé dans le tournage de notre tuto mais grâce à la magie d’internet et du travail d’Agathe, responsable communication chez fabrikable, on y voit que du feu !

Bien préparer son projet bricolage avec fabrikable

Démarrer dans le bricolage : prendre son temps et se faire accompagner !

Se lancer dans le bricolage n’est pas toujours évident et nous avons parfois besoin d’un coup de main pour bien démarrer. Vous pouvez trouver de l’inspiration et vous former sur internet avec des tutos ou dans des livres mais rien ne vaut quelques heures ou jours avec un professionnel qui va vous transmettre son savoir-faire, ses expériences et ses connaissances. On crée des liens, on apprend des choses et on ressort avec le sourire et les réponses à nos questions. Je ne sais pas vous mais en regardant certaines vidéos je sors plutôt avec des questions que des réponses.

Chez fabrikable nous facilitons la découverte et l’apprentissage de savoir-faire artisanaux en proposant des cours, ateliers et stages pour apprendre à fabriquer, réparer, upcycler et rénover ses objets !

À très vite sur fabrikable ! 😄

Ghislain, fondateur de fabrikable 🔨

Découvrez nos ateliers, cours et stages d’artisanat

Découvrez nos ateliers, cours et stages d’artisanat !