Accueil > Tutos & conseils > Les différents types de chaux

Les différents types de chaux

Bienvenue dans notre article sur les différents types de chaux  ! Que vous soyez un novice en matière de construction ou un professionnel du bâtiment, il est essentiel de comprendre les propriétés et les utilisations des différents types de chaux disponibles sur le marché. La chaux est un matériau polyvalent de la construction. ✨

Dans cet article, nous explorons les différents types de chaux : la chaux vive, la chaux éteinte, la chaux hydraulique et la chaux aérienne. Nous détaillerons les caractéristiques de chaque type de chaux, leurs avantages et leurs inconvénients, ainsi que leurs utilisations spécifiques dans la construction et la restauration.

Que vous souhaitiez restaurer un vieux bâtiment ou construire une nouvelle structure, comprendre les différentes chaux disponibles vous aidera à prendre des décisions éclairées. Alors, découvrez les différents types de chaux et leurs applications ! 👇

Chaux vive ou chaux hydratée : quelle est la différence ?

La chaux vive, également connue sous le nom de chaux non hydratée, est obtenue en chauffant la pierre calcaire à une température élevée. Ce processus, appelé calcination, élimine le dioxyde de carbone contenu dans la pierre, laissant derrière lui de la chaux vive. La chaux vive est très réactive et doit être manipulée avec précaution en raison de sa nature corrosive.

La chaux hydratée, quant à elle, est produite en ajoutant de l’eau à de la chaux vive. Cette réaction chimique, connue sous le nom d’hydratation, transforme la chaux vive en chaux hydratée, également appelée chaux éteinte. La chaux hydratée est moins réactive que la chaux vive, ce qui la rend plus facile à manipuler et à utiliser dans différents projets de construction et de restauration.

La principale différence entre la chaux vive et la chaux éteinte réside dans leur réactivité. La chaux vive réagit rapidement avec l’eau, produisant une libération de chaleur intense, tandis que la chaux hydratée réagit plus lentement, ce qui la rend plus stable et plus sûre à utiliser. La chaux hydratée est souvent préférée pour les projets de construction, car elle offre une plus grande facilité d’utilisation et une meilleure durabilité.

Tous les types de chaux que nous allons énoncer plus bas peuvent exister sous la forme de chaux vive et chaux éteinte. 👇

Chaux aérienne : caractéristiques et utilisations

La chaux aérienne, produite à partir de la calcination de calcaire très pur, se distingue par son processus de carbonatation (l’absorption du CO2 dans l’air).

✨ Ayant un taux d’impureté plus bas que les autres chaux, la chaux aérienne est souvent utilisée pour les finitions intérieures ou les peintures à la chaux. En effet, l’enduit créé avec de la chaux aérienne, appelé stuc, a un rendu plus lisse que les enduits à la chaux hydraulique.

⏳ Un avantage majeur de la chaux aérienne réside dans son processus de carbonatation : tant qu’elle est maintenue humide, la chaux aérienne ne sèche pas. Cela facilite son utilisation dans divers projets de restauration et de construction, car elle sèche très lentement.

🏚️ Étant la chaux la plus présente à l’époque parce qu’elle demande le degré de calcination le plus bas, c’est la chaux la mieux compatible avec les matériaux de construction anciens tels que la pierre et la terre. C’est donc un matériau idéal pour la restauration de bâtiments anciens ou historiques.

Chaux hydraulique : fonctionnement et applications

💦 À la différence de la chaux aérienne, la chaux hydraulique possède la capacité de durcir en présence d’eau, ce qui la rend particulièrement adaptée aux projets de construction où une résistance accrue à l’humidité est essentielle.

🧪 Cette propriété découle de sa teneur en silice, qui influence directement ses caractéristiques. En effet, plus la chaux hydraulique contient de silice, moins elle est respirante et plus elle devient dure en séchant. Le marquage NHL (Natural Hydraulic Lime) sur les produits indique la proportion de silice présente : une NHL élevée signifie une chaux plus dure et moins perméable à la vapeur d’eau.

Grâce à ces propriétés, la chaux hydraulique est un matériau de choix pour les constructions nécessitant à la fois durabilité et résistance à l’eau, tout en offrant une certaine flexibilité pour des applications spécifiques comme les mortiers de maçonnerie et les enduits extérieurs.

Les différents types de chaux hydraulique

Il existe différents types de chaux hydraulique, chacun ayant des propriétés spécifiques et des applications particulières. Les trois types les plus couramment utilisés sont la chaux hydraulique NHL2, la chaux hydraulique NHL3,5 et la chaux hydraulique NHL5.

La chaux hydraulique NHL2 ☁️

La chaux hydraulique NHL2 est idéale pour les finitions ou les montages de pierres très tendres, comme la pierre de Tufeau. Sa douceur la rend également parfaite pour les montages en chaux/chanvre, car elle est très tendre et tache le moins.

La chaux hydraulique NHL3,5 🛠️

La chaux hydraulique NHL3,5 est extrêmement polyvalente et peut être utilisée pour une multitude de tâches, telles que boucher des trous, réaliser des dégrossis, monter des pierres, ou encore pour les dalles, la fumisterie et les conduits de cheminée. Elle est essentielle sur un chantier en raison de sa grande utilité, bien qu’elle tache le plus parmi les trois types.

La chaux hydraulique NHL5 💪

La chaux hydraulique NHL5 est la plus résistante des trois et est utilisée pour des travaux nécessitant une durabilité accrue, comme la réalisation de dalles en béton de chaux, les soubassements, et les pierres en milieu maritime. Elle est particulièrement résistante au passage de l’eau et offre une longévité supérieure. De plus, elle tache peu, ce qui en fait un choix pratique pour des applications exigeant à la fois robustesse et propreté.

La chaux naturelle hydraulique : avantages et utilisations

La chaux hydraulique naturelle est un type de chaux qui offre de nombreux avantages par rapport à d’autres types de chaux, ce qui en fait un choix populaire dans de nombreux projets de construction et de restauration.

💦 L’un des principaux avantages de la chaux hydraulique naturelle est sa résistance accrue à l’eau. En raison de sa capacité à durcir en présence d’eau, la chaux naturelle est idéale pour les projets nécessitant une protection contre l’humidité, tels que les fondations ou les murs de soutènement.

🧱 La chaux naturelle hydraulique offre également une meilleure compatibilité avec les matériaux traditionnels tels que la maçonnerie en pierre ou en brique. Sa composition chimique lui permet de se lier efficacement avec ces matériaux, ce qui améliore la durabilité et la résistance des structures.

🌫️La chaux naturelle hydraulique est souvent utilisée dans la restauration de bâtiments anciens, car elle offre une meilleure résistance à l’humidité et une meilleure perméabilité à la vapeur d’eau. Elle est aussi utilisée dans la construction de nouvelles structures où une régulation de l’humidité est nécessaire.

Temps de séchage pour les différents types de chaux

Le temps de séchage pour les différents types de chaux varie en fonction de plusieurs facteurs, tels que l’humidité ambiante, la température et la porosité du matériau sur lequel la chaux est appliquée. 

La chaux aérienne

La chaux aérienne possède une particularité unique : elle ne sèche pas tant qu’on continue à ajouter de l’eau. Cela permet une grande flexibilité dans son application et une manipulation prolongée.

La chaux hydraulique

La chaux hydraulique, en revanche, a un temps de séchage plus court comparé à la chaux aérienne. Cependant, ce temps de séchage varie selon le type spécifique de chaux hydraulique utilisé, et il est crucial de suivre les recommandations du fabricant pour chaque type.

  • ☁️ Pour la chaux hydraulique NHL2, le temps de séchage est généralement de 18 à 24 heures. Ce type de chaux est souvent utilisé pour les finitions et les montages de pierres très tendres, nécessitant un séchage relativement rapide, mais pas immédiat.
  • 🛠️ La chaux hydraulique NHL3,5, réputée pour sa polyvalence, a un temps de séchage d’environ 10 à 12 heures. Elle est utilisée dans une variété de tâches, telles que boucher des trous, réaliser des dégrossis, monter des pierres, et bien plus encore, nécessitant un temps de séchage intermédiaire qui permet de progresser rapidement dans les travaux.
  • 💪 La chaux hydraulique NHL5, la plus résistante des trois, a un temps de séchage de seulement 3 à 5 heures. Ce temps de séchage rapide la rend idéale pour les travaux nécessitant une durabilité et une résistance accrues, comme les dalles en béton de chaux, les soubassements et les constructions en milieu maritime.

Récapitulatif : Les chaux hydrauliques

Comment choisir le bon type de chaux pour votre projet

Le choix du bon type de chaux pour votre projet dépend de plusieurs facteurs, tels que le type de structure à construire ou à restaurer, les exigences de résistance à l’eau, l’humidité environnante et les matériaux utilisés.

💦 Si vous construisez une nouvelle structure nécessitant une résistance accrue à l’eau, la chaux hydraulique peut être le meilleur choix. Elle offre une meilleure durabilité et une meilleure résistance à l’eau par rapport à la chaux aérienne.

🏚️ Si vous restaurez un bâtiment ancien et que vous souhaitez préserver son intégrité historique, la chaux aérienne peut être le meilleur choix. Elle offre une meilleure compatibilité avec les matériaux traditionnels et une meilleure régulation de l’humidité.

✨ Si vous recherchez un équilibre entre la résistance à l’eau et la compatibilité avec les matériaux traditionnels, la chaux hydraulique naturelle peut être une option intéressante. Elle offre une bonne résistance à l’eau tout en étant compatible avec les matériaux traditionnels tels que la maçonnerie en pierre ou en brique.

Il est cependant recommandé de consulter un professionnel de la construction avant de choisir le type de chaux à utiliser. Ils pourront évaluer vos besoins spécifiques et vous guider vers le meilleur choix pour votre projet.

Différence entre ciment et chaux : caractéristiques et applications

Bien que le ciment soit largement utilisé dans l’industrie de la construction, il présente des différences significatives par rapport à la chaux en termes de caractéristiques et d’applications. Le ciment est un matériau composite fabriqué en mélangeant du calcaire et de l’argile, puis en le broyant finement pour obtenir une poudre. Cette poudre, mélangée avec de l’eau, forme une pâte qui durcit en présence d’eau, créant ainsi une structure solide.

💡 Le ciment gris, ayant une teneur en silice de 32,5, est conçu pour être hydrofuge, ne laissant pas du tout passer l’eau. Il est principalement utilisé pour monter les parpaings en raison de sa grande résistance. Le ciment blanc (NHL50), empêche l’eau de pénétrer dans le premier millimètre de surface, ce qui le rend idéal pour la fabrication de linteaux, d’appuis de fenêtre et de seuils, des structures qui vont connaître beaucoup de passages et de chocs.

✅ Ainsi, le ciment offre une résistance accrue par rapport à la chaux, ce qui en fait un choix populaire pour les structures nécessitant une robustesse élevée, telles que les dalles de béton ou les murs de soutènement. Cependant, sa faible perméabilité à la vapeur d’eau peut entraîner des problèmes d’humidité et de condensation.

La chaux, en revanche, est appréciée pour sa meilleure perméabilité à la vapeur d’eau, permettant aux murs de respirer et de réguler l’humidité. La chaux favorise la santé des murs en empêchant l’accumulation d’humidité.

La décision d’utiliser du ciment ou de la chaux dépend des exigences spécifiques de votre projet. Il est recommandé de consulter un professionnel de la construction pour obtenir des conseils sur le choix du matériau le mieux adapté à vos besoins.

Conclusion sur le choix de la chaux pour chaque projet

En conclusion, il est essentiel de comprendre les différents types de chaux disponibles sur le marché et leurs utilisations spécifiques dans la construction et la restauration.

La chaux aérienne offre une meilleure perméabilité à la vapeur d’eau et une meilleure autoréparation, tandis que la chaux hydraulique offre une résistance accrue à l’eau. Alors, plutôt chaux aérienne ou chaux hydraulique ? 😉

Le choix du bon type de chaux pour votre projet dépendra de plusieurs facteurs, tels que le type de structure, les exigences de résistance à l’eau et l’humidité environnante. Il est recommandé de consulter un professionnel de la construction pour obtenir des conseils sur le choix du matériau le mieux adapté à votre projet.

En comprenant les propriétés et les utilisations des différents types de chaux, vous pourrez prendre des décisions éclairées et créer de magnifiques structures durables. La chaux est un matériau polyvalent qui a été utilisé pendant des siècles, et son importance dans l’industrie de la construction ne peut être sous-estimée. ✨

Alors n’hésitez pas à explorer les différents types de chaux et à découvrir comment ils peuvent être utilisés pour créer des projets exceptionnels.

Découvrez nos ateliers, cours et stages d’autoconstruction